CHAOS GAME (Haïtian Revolution)

In Sugar of the East, Galerie La Box, Bourges

Curator : Ferenc Gróf/Photos © François Lauginie

L’œuvre Chaos Game est une table-jeu de plateau chaotique (qui ne se joue pas) sur la révolution haïtienne de 1791-1804. En tant qu'île sucrière, Saint-Domingue / Haïti a été au XVIIIe siècle un des premiers producteur mondial de canne à sucre. A cette époque elle est devenue la principale destination de la traite des noirs organisée par l’Empire colonial français. Ce que l’on nomme les îles à sucre furent principalement des lieux de production permettant aux colons un contrôle presque total des esclaves par les caractéristiques géographiques insulaires. La révolution haïtienne de 1791-1804 fut la première révolte d'esclaves réussie à l’orée du monde moderne aboutissant à la création d’une république (Haïti). Dans l’œuvre Chaos Game la révolte des esclaves producteurs de sucre est signifiée dans une expérimentation ludo-cartographique : cette œuvre se base sur une perturbation des codes graphiques et géographiques comme une « chaos-cartographie » pour un jeu de plateau stratégique en devenir. Les événements, contextes, esclaves qui ont créé cette révolution y sont représentés sous forme d’icônes, textes et pions. Ce jeu-installation chaotique évoque un monde en ébullition, un événement politique unique dans l’histoire, mais aussi une distance manipulatrice du jeu comme manipulation du monde à échelle réduite.

CHAOS GAME + TUCUMAN de Graciela Carnevale

 

ludovic bernhardt © all rights reserved, Paris 2021