Ludovic Bernhardt is a French artist and writer graduated from Studio National d'art contemporain Le Fresnoy, France. He is currently living and working in Paris. He has produced various installations, objects, paintings, texts and graphics - political diagrams, anxiolytics yantras, pills design, military codes, crashed financial graphs, maps with disturbed borders.

In parallel of his artworks, he writes novels, such as  Work Bitch (JOU éditions), Inversion (éditions Gravitons). In 2016 he created a self-publication book collection named (Global)*Z, presented in the Multiple Art Days in Paris.

He is an artist represented by the Sanatorium gallery in Istanbul. He has often collaborated with the art initiative space Plateforme Paris and has participated in several exhibitions and Art Fairs in Europe. He has been co-curator of the exhibitions Hyphologie and Fragments of a hologram rose.

Ludovic Bernhardt est artiste et écrivain, né en France ; il vit et travaille actuellement à Paris. Après avoir obtenu le diplôme du Studio National d'art contemporain Le Fresnoy, il crée des installations et des oeuvres numériques. Se consacrant à l'écriture textuelle liée à ses expositions, il est l'auteur de trois livres de poésie expérimentale : Work Bitch (éd. JOU), Inversion (éd. Gravitons) et pochainement Réacteur 3 (éd. LansKine). Il effectue des lectures performées, notamment au festival littéraire Bifurcations#5 au Nouveau Studio Théâtre de Nantes, au centre d'art contemporain Tignous de Montreuil. En 2016, il a créé une collection de livres, (Global)*Z, présentée lors des Multiple Art Days à Paris. Son travail artistique est représenté par the Sanatorium gallery à Istanbul. Il a collaboré avec l'espace artistique Plateforme à Paris et a participé à de nombreuses expositions et art fairs en France et à l'étranger. Il a été co-curateur des expositions Hyphologie et Fragments of a hologram rose.

Tapestry-virus / Collapsed financial graph / Covid-19 period (detail)

MAGNESIUM SKY

decors a réactiver / revue nioques (poésie contemporaine)

ludovic bernhardt © all rights reserved, Paris 2021